Accueil > Voyage, voyage > Ohrid–> Dürres

Ohrid–> Dürres

Comme je le racontais précédemment, pour aller de Dürres (Albanie) à Bari (Italie), il faut utiliser un bâteau (véhicule flottant normalement sur l’eau).

As I wrote earlier, to go from Dürres (Albania) to Bari (Italy), one needs to use the boat (a vehicle floating on water, usually).

En soi, le trajet Ohrid-Dürres est assez tranquille – et relativement lent quand on est habitué aux vitesses sur l’autoroute allemande ou voire même française. Sur tout le trajet qui dure, à la louche dans les trois heures, il doit y avoir entre quinze et vingt minutes d’autoroute où la vitesse maximale autorisée devait être de 110km/h.

In fact, the route Ohrid-Dürres is quiet (and relatively slow when one is used to the speed limits on the German Autobahns or even on the French highways). On the whole trip, which lasts around three hours, I think there should be between fifteen to twenty minutes on highways, on which the maximum speed limit is set at 110kph.

La route de près de 160 kilomètres, est principalement une route de montagne, donc avec des virages comme il faut.

The road of nearly 160 kilometres is mainly a mountain road, with curves one needs.

Le seul problème de conduite (à part la police et ses radars Smile), c’est l’arrivée à Dürres : après la mini-autoroute, on arrive à un rond-point, et là, autant lancer un dé à vingt faces pour savoir quelle direction prendre (et avec un zeste d’orientation tout de même) !

The only driving problem (except for the police and its speed control Smile) is the arrival in Dürres: after the mini-highway, we arrived at a roundabout and then to find the direction, the best thing is to throw a twenty-sided die (and a little portion of orientation sense)!

20-sided_dice_250

(photo: source, author: Fantasy)

Une fois arrivés à Dürres, nous avons suivi les indications “Docks” et voilà. Une personne nous a “encadrés” pour les mini-démarches administratives.

Once at Dürres, we followed the “Docks” signs and voilà. Then an “agent” took care for us of tiny administrative tasks.

En fait, “mini-démarches” administratives, ça veut dire : donnez-moi votre réservation internet, vos passeports et je vais chercher vos tickets pour vous. et je vous demanderais un pourboire après… Mais bon, il vaut mieux avoir un billet de cinq euros pour le rendre heureux après… Les pièces, il apprécie beaucoup moins…

In fact “tiny administrative tasks” means: give me your internet booking, your passports and I will pick your ferry tickets for you, and then I will ask you to give me a tip… But it will be better to have a five Euros banknote to make him happy… Coins are not for him…

Si on ne s’arrête pas au bon endroit à proximité des quais, on est directement assailli par des enfants mendiants (sept ou huit ans maximum, et souvent avec un plus jeune enfant en bas-âge). Et comme l’”agent” ils préfèrent les euros, plutôt que les dinars ou autres.

When you don’t stop on the right place nearby the docks, very young beggars come right away (often around seven or eight years old, and with a toddler). And like for the “agent”, they will ask you Euros only rather than dinars or any other currency.

Dinars et euros

Dans un prochain post, j’aborderai l’embarquement pour l’Italie… Et j’espère le publier avant que nous ne repartions !

In a next post, I will speak about the boarding to Italy… Hopefully, it will be published before we go back!

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 28 août 2011 à 3:41

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :